Bruxelles compte proportionnellement beaucoup plus de scientifiques que dans les autres régions du pays.

La Région de Bruxelles-Capitale comptait en 2015 pas moins de 12.117 chercheurs à temps plein soit 1,75% de l’emploi total du pays. La moyenne belge est de 1,68%, selon des chiffres de l’Institut bruxellois de statistique et d’analyse (IBSA).

En Flandre et en Wallonie, respectivement 1,72 et 1,58% de la population active travaillent dans la recherche et le développement (R&D). Si Bruxelles réalise de bons scores en matière de R&D, cela s’explique par la présence de 108.000 étudiants de l’enseignement supérieur qui forment le plus important contingent à l’échelle du pays. Près d’un chercheur sur 2 travaille pour une université ou école supérieure à Bruxelles. Bruxelles, centre névralgique du pays, concentre beaucoup de chercheurs. On y retrouve trois types de travailleurs affectés à la R&D : les chercheurs, les techniciens et le personnel de support. 48% des chercheurs travaillent dans l’enseignement supérieur, 38% dans le secteur privé et 13% dans le public. Dans le reste du pays, les chercheurs se concentrent surtout dans le privé et dans une moindre mesure dans l’enseignement. A Bruxelles, les femmes constituent près de 40% des chercheurs (34% à l’échelle du pays).

Source : Belga via Le Vif

Lire l'article

Our partners