La Belgique est le 3e meilleur pays où habiter si vous voulez innover, juste après la Suisse et Singapour.

Vous êtes un inventeur, un entrepreneur, un innovateur? Pas besoin de vous exporter aux États-Unis en Chine ou dans le nord de l’Europe pour réaliser votre rêve. Vous aurez le plus de chances d’y arriver… en Belgique. Notre plat pays n’a pas à rougir de sa troisième place dans le dernier index annuel des pays les plus propices à l’innovation dans le monde de l’institut allemand de recherches Fraunhofer. Seuls la Suisse et Singapour font mieux.

Le rapport a été dévoilé fin juillet et repose sur des chiffres de 2015. Il analyse les performances des économies nationales en termes d’innovation. Concrètement, l’institut Fraunhofer, connu pour avoir participé à la création des formats MP3 (audio) et MPEG (vidéo), se base sur plusieurs critères pour élaborer son classement.

• Les performances de ses entreprises: le chiffre d’affaires du secteur high-tech par rapport au PIB, le pourcentage de travailleurs dans le secteur, la valeur ajoutée par heure de travail, la balance commerciale high-tech par habitant, les dépenses en R&D…
• L’enseignement: le pourcentage de diplômés, le score PISA dans les matières scientifiques, le budget annuel par étudiant, le nombre d’ordinateurs au sein de la population…
 La recherche: la part des citations dans les revues scientifiques, le nombre de brevets déposés par des centres de recherche publics…

Si la Suisse est “le seul pays à atteindre un niveau d’innovation haut dans tous les aspects pris en compte dans l’étude“, l’institut salue aussi les performances de la Belgique (3e pour les performances de ses entreprises, 7e pour la recherche et 9e pour l’enseignement) qu’il qualifiait déjà l’année passée de pays particulièrement innovant. En guise d’exemple, la Belgique était alors le pays où les PME (23%) travaillaient le plus en collaboration avec des partenaires externes sur des projets innovants. “La Belgique est caractérisée par un secteur de l’innovation fonctionnel et équilibré. Elle a réussi à développer ses aptitudes innovantes il y a une dizaine d’années et a ensuite maintenu son niveau au cours des dernières années“, écrivait-il en 2016 alors que notre pays stagnait en 4e position.

 

Source : L’Echo

Voir l'article

Our partners